Tome 1 : Prologue

Publié le par Eledor

Prologue

 

 Eledor ... tel est le nom qui lui fut donné. Donné par ses habitants. Ces derniers étaient nombreux. Faunes et flores variées. Mais une espèce ce distinguait très bien des autres. Appelée ''éides''. Une espèce intelligente, humanoïde, aux oreilles pointue.

 Mais avant tout cela, ce continent était vide. La terre était morte et sèche, l'air inexistant, les eaux polluées, la nature détruite. Mais, comme par miracle, par un procédé inconnu, un prophète apparu sur cette terre. Certains encore de nos jour ne savent pas qui il était, ni si il a existé. On le nomme le Créateur. Se baladant sur cette terre, il leva un bras, et prononça ces mots : « Que l'air, l'eau, la terre, la nature revienne ! »

 Soudain, l'air descendit de l'au delà, l'herbe et les arbres poussèrent de la terre vivante, et les eaux se remuèrent et se purifièrent tout comme le ciel. Le Créateur leva alors le deuxième bras, et prononça ces mots : « Que les être jonche le sol, l'air et la terre, qu'ils se nourrissent, vivent et chassent ! »

 Alors des animaux apparurent, des petits, des grands, des volants, des nageurs. Plus le temps passait, et plus il y en avait.

 Alors le Créateur joignit ses mains, et prononça ces derniers mots : « Que ce monde possède son propre esprit ! »

 Il rassembla une once de noir et de blanc. Il les fusionna, et les sépara en huit formes à son image. L'apparition des éides.

 La première fut mince, élancée, les cheveux verts et les oreilles fines.

 Le deuxième eu la peau blanche et les cheveux de couleur neige.

 La troisième possédait une peau dorée, tout comme ses longs cheveux.

 Le quatrième avait la peau cyan et diaphane, les cheveux transparents, et un regard calme.

 La cinquième était de bronze, des pupilles violacées, une taille plus petite que les quatre autres.

 Le sixième eu deux dents proéminentes, la peau verte pâle et la musculature développée, mais dans ses yeux, un éclat tout différent brillait, calme et somnolant.

 Le septième, plus petit que la cinquième, avait une peaux teintée de mauve et des yeux blancs, avec des cheveux d'un noir profond.

 La huitième, à la peau grise et aux yeux rouges triste, apparu.

 Satisfait de ces essais, le créateur réparti dans l'univers inconnu, et jamais ne revint, espérant que la paix régnera sur ce monde.

 Les Yaméides étaient agiles, discrets et précis, adorant les arbres et la nature plus que touts.

 Les Horaléides aimaient le froid et les montages, vivant dans des endroits magnifiques, avec des cascades et des ruisseaux congelés et luisants.

 Les Uniéides étaient de fiers et arrogants habitants, sur une grande île, adorant la magie plus que tout.

 Les Moaréides étaient des êtres étranges, vivants dans l'eau et sur terre, préférant les marécages ou les lacs brillants sous le soleil.

 Les Toréides vivaient dans les montagnes ou grottes, ayant une forte industrie mécanique à vapeur.

 Les Orséides étaient une race forte, terrifiante extérieurement mais doux intérieurement, malgré le fait qu'ils soient plutôt crains et détestés, et avaient les plus grands guerriers d'Eledor.

 Les Ayléides fondèrent la plus grande citée, et préféraient le bonheur des autres races au leur.

 Les Magéides étaient discrets, n'aimaient pas les autres races et étaient très peut sociables malgré leur grand don pour la magie ; ils sont dits « maudits ».
 

 A une certaine époque, une guerre particulière eu lieux. Les Uniéides convoitaient le pouvoir absolu d'Eledor, en affrontant la race la plus puissante : les Ayléides. Ces derniers vivaient au centre d'Eledor et protègaient touts les habitants. Les deux races s'affrontèrent durant une guerre nommée la Guerre des Deux Clans. La jalousie des Uniéides l'emporta malheureusement, et une nouvelle ère commença. Leur but fût inconnu pour la plupart. Mais se qui était sur, c'est que la plupart des autres races étaient leurs prochaines cibles.

 Mais la véritable histoire, celle qui marqua le changement, ne commencera que quarante ans plus tard. Une histoire qui commença en Merilod, la contrée de glace des Horaléides, avec un jeune garçon des glaces.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eledor 11/03/2017 15:08

J'ai ré-upload ce Prologue, après avoir constaté de NOMBREUSES fautes et phrases mal écrites.
Je suis stressé ^^' le tout début de mon romans !!!!