Les Doux Barbares Orséides

Publié le par Eledor

 Me croiriez-vous si je vous disais que la population d'Eledor la plus cultivée et civilisée avait des canines inférieures proéminentes ? D'immenses bras et jambes ? Une voix rauque ? Et bien, vous avez bien évidemment tords ! Les Orséides sont les elfes les moins ressemblants de leurs cousins, et également les moins agréables à regarder. Souvent traités de barbares sanguinaires ou de brutes, de race primitive et de pleins d'autres choses désagréables, ils sont pourtant très doux. Leurs yeux brillent d'un éclats étincelant de vie et de douceur.

 Leur musculature se développe presque sans effort, mais tous s’entraîne sans exceptions. Les peau est verte pâle ou brune verdâtre, leurs canines inférieures plus longues que les autres et leurs cheveux très épais très difficiles à couper. Leurs yeux sont sois bleus, sois noirs, un contraste amusant. Mais ce n'est pas le seul. Comme expliqué plus haut, leur gentillesse et leur culture vous étonne la première fois. Du moins, si vous arrivez à les approcher.

 En effet, ce qui fait leur réputation barbare, c'est leur manque de confiance et de courtoisie aux autres races. Il faut valoir le coup pour pouvoir entrer dans un de leurs villages. Ils habitent d'ailleurs à Orsinam, nommée ainsi d'après leur nom ''Orsi'', signifiant ''Tribu''. Ils vivent en tribus éparpillés dans cet immense désert, près des nombreux oasis ou de la rivière. D'autres tribus plus grandes sont situées dans des crevasses ou canyons. Leur magie est assez surprenante : il s'agit de celle de la nature. Ils peuvent faire pousser des arbres, créer de la sève collante et régénératrice ou d'utiliser la force naturelle pour se renforcer. Ils profitent donc de ce dons pour créer de la verdure autour d'eux dans ce grand désert, et sur les murs des brèches où certains habitent. Mais pourquoi un peuple semblant aussi pacifique et profitant d'une magie aussi étrange vive dans un désert ?

 Le passé de cette race n'a jamais été heureux. Le premier des Orséide, Olga, était né avec de la magie, la même, mais pas ses enfants. Lorsqu'il créa la première femme Orséide, elle était dépourvue de toute essence magique en elle. Le placement de rune aurait pu la tuer. Il protégea son peuple comme il le pu, leur enseignant le maniement des armes. Les meilleurs guerriers d'Eledor, mais faibles face aux mages ennemis. Ils durent alors tout tenter pour survivre. Lorsque Olga mourus, il fut accueilli au panthéon des dieux. Premier mortel à privilégier de cet honneur.

 L'un de ces descendants pria alors son dieu de donner aux Orséides la magie nécessaire pour vaincre l'ennemi. Il tenta d'abord de refuser, sachant quel rituel horrible sa race devrait subir pour avoir cette magie, mais il céda. Le seul moyen pour eux de posséder la magie était de passer un rituel sanglant, dès leur plus jeune âge. Ils en gardent à vie leur cicatrices. Leur férocité au combat ainsi que leur talents aux armes leur valu donc le nom de barbare.

 Mais leur culture est bien différente que pendant les guerres. Ils adorent combattre et prouver leur honneur, mais ils aiment surtout la paix et les fêtes. Ils chantent des poèmes, jouent des instruments qu'ils confectionnent eux-même, se coiffent de très épaisses tresses, et tailles leurs dents. Leur enfants reçoivent parfois un sanglier comme animal de compagnie, offerts par les Yaméides, leur seuls voisins, les Moaréides étant cachés. Ils aiment la paix et la douceur ainsi que la guerre et les combats. N'est-ce pas paradoxal ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article